Category L'actu
cyclisme

La FFC a fait voyager ses coureurs en classe business et ses coureuses en classe éco. La justification de ce choix sexiste réside dans le manque de moyens financiers de l’organisme et dans une supposée plus grande chance de gagner du côté de l’équipe masculine.

Christophe Manin, directeur technique national de la fédération prend la parole :

« Pour les hommes, ça fait deux ans qu’on est champions du monde. On y va vraiment pour gagner, alors qu’on est plus en position d’outsiders chez les filles. »

Pour suivre l'actualité de visible

En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Visible

FAQ