Marlene Engelhorn : «taxez-moi !»

L’héritière BASF mène une campagne pour la taxation des super-riches

Elle s’apprête à faire un don de 25 millions d’euros à un fonds d’actions civiques. 

L’Autriche n’applique aucune taxation sur les héritages, les grandes fortunes sont transmises intégralement d’une génération à l’autre. 

À 31 ans, Marlene Engelhorn désapprouve ce principe, elle déclare ne participer en rien à l’effort national dans la mesure où elle n’occupe aucune fonction salariée.  

Elle s’acquitte seulement de la TVA lors des achats d’objets ou prestations de service.  

Un courant international en tête duquel on trouve Warren Buffet et un économiste français, Gabriel Zucman, qui suggère de taxer à hauteur de 2% les héritages des très riches. Les 200 milliards par an ainsi dégagés seraient attribués à lutter contre le réchauffement climatique ou à ses effets.  

Vous pourriez aussi aimer